L’oxyde de plomb se dépose naturellement dans l’électrolyte indépendamment de Sulfabatt. Les plaques positives et négatives sont isolées entre elles par un séparateur perméable aux ions qui empêche le transfert des dépôts. Le dépôt en fond de batterie ne peut donc avoir aucun effet de court-circuit.

© Regenebatt 2013