Installation d'un relais:

 

Le moyen le plus simple et le moins coûteux d'isoler la batterie auxiliaire de la batterie principale consiste à insérer un relais entre les deux. Je décris ici trois options de branchements.

 

 

Sommaire:

 

 

Qu'est-ce qu'un relais ?

 

Avant d'entrer dans les diagrammes, les détails de branchement et le reste, voici quelques explications sur le relais lui-même. 

Un relais c'est simplement un interrupteur sauf qu'au lieu de l'actionner manuellement, c'est un contact électrique qui le contrôle.

Fonctionnement d'un relais 

 

Le relais est constitué de deux composantes: un électro-aimant (bornes 85 et 86) et un interrupteur (borne 87 et 30). Lorsqu'on applique une tension aux bornes de l'électro-aimant (85 et 86), celui-ci actionne mécaniquement l'interrupteur et le contact s'établit entre les bornes 87 et 30. Il n'y a aucun contact électrique entre l'électro-aimant et l'interrupteur lui-même.  

Le relais utilisé pour le branchement de la batterie auxiliaire est un 12 volts 30 ampères. Ce genre de relais sert habituellement à actionner les clignotants sur une voiture. Le bruit de 'clique-clique' que font les clignotants est justement produit par l'interrupteur du relais qui bascule d'une position à l'autre. Ce genre de relais à clignotant est très standard et très facile à trouver. Canadian Tire en vend un à $5. 

L'identification des bornes (85,86,87,30) est aussi très standard.

 

Relais-image1 Relais-image2 Relais-image3

 

 

Option A: Nouveau relais actionné par le relais du frigo

 

C'est l'option que j'ai choisie d'implémenter pour deux raisons: le branchement se fait assez facilement, et ça ne sabote pas trop la configuration existante.

 

Relais - option A - Avant - Relais - option A

 

 

Configuration initiale:

Suivant la configuration initiale (voir diagramme 'Avant' ci-haut), deux fils rouges sont branchés à un relais Siemens (12 volts 30 ampères). Un des deux fils alimente le frigo en mode 12 volts. L'autre est branché au reste des appareils de la cuisine: le petit panneau indicateur des niveaux d'eau et de batterie, la pompe à eau du lavabo, et le ventilateur arrière du frigo. Contrairement à ce que la logique nous porterait à croire, la lampe de cabine située plus ou moins au-dessus du module de cuisine n'est pas branchée à ce circuit. Il faut donc passer un fil ailleurs pour brancher cette lampe à la batterie auxiliaire. Mais nous y reviendrons dans la section [lien vers boutique]accessoires[/].

 Or donc, le rôle du relais Siemens existant est d'éviter une décharge de la batterie principale en coupant l'alimentation du frigo (qui consomme beaucoup d'électricité) lorsque le moteur est au repos. Lorsque le moteur du véhicule fonctionne, le relais établit le contact et le frigo est alimenté. L'autre fil rouge, celui du reste de la cuisine, est continuellement alimenté, que le moteur soit en marche ou non. Les deux fils rouges passent par une petite boite noire contenant deux fusibles: un de 16 ampères pour le frigo, et un de 8 ampères pour le reste.  

 

 

Notre Objectif:

 

Le but ici est de brancher le frigo en permanence sur la batterie auxiliaire et de se servir du relais existant pour activer un second relais (12 volts, 30 ampères lui aussi) pour contrôler la connexion entre la batterie auxiliaire et la batterie principale. Un fusible de 30 ampères doit être introduit dans le circuit reliant les deux batteries. 

Ainsi, lorsque le moteur du véhicule est en marche, la batterie auxiliaire se trouve branchée à la batterie principale, qui elle est branchée à l'alternateur. L'alternateur se trouve donc à recharger les deux batteries en même temps. Lorsqu'on coupe le contact, le relais Siemens désactive le nouveau relais, et la batterie auxiliaire se trouve isolée de la batterie principale. Le frigo qui est branché directement à la batterie auxiliaire peut continuer de fonctionner sur le 12 volts même quand le moteur est arrêté. 

 

 

Opérations Étape Par Étape (voir diagrammes ci-haut):

(Lisez bien la section sur la vérification du relais ci-dessous avant de procéder)

 

  • Couper les deux fils rouges (frigo + cuisine) entre la boite à fusibles et le relais Siemens. Ne pas couper trop près du relais. 
  • Brancher les deux fils rouges à la borne positive de la batterie auxiliaire. 
  • Prendre le bout de fil encore attaché à la borne 30 du relais Siemens, et le brancher à la borne 85 du nouveau relais. 
  • Prendre le bout de fil encore attaché à la borne 87 du relais Siemens, et le couper très ras de façon à minimiser les risques de court-circuits entre ce fil et la carrosserie du véhicule. 
  • Acheminer un fil de calibre No. 8 entre la batterie principale et le compartiment de la batterie auxiliaire. 
  • Brancher le nouveau fil de calibre 8 directement sur la borne 30 du nouveau relais. 
  • Brancher un autre bout de fil No. 8 la borne 87 du nouveau relais à un porte-fusible pouvant recevoir un fusible de 30 ampères (ou à une boite à fusible, voir plus bas). 
  • Brancher l'autre extrémité du porte-fusible à la borne positive de la batterie auxiliaire. 
  • Brancher la borne 86 du nouveau relais directement au métal de la carrosserie du véhicule. Gratter la peinture s'il y en a. 
  • De la même façon, brancher la borne négative de la batterie auxiliaire à la carrosserie du véhicule.  

 

 

Gare à la borne 87a:

Certains relais à clignotant possèdent une borne '87a'. Ne la confondez surtout pas avec la borne '87'; ces bornes sont ni équivalentes, ni interchangeable. C'est définitivement la borne '87' qu'il faut utiliser ici, et non la '87a'. 

 

 

Vérification du relais:

 

Voici deux tests simples à effectuer avant de procéder au branchement complet du relais, afin de vérifier son bon fonctionnement.

 

 

Test n°1: Continuité du relais.

 

Le but du test est de vérifier que le contact se fait correctement entre les bornes 87 et 30 du relais. Pour ce faire, il suffit de brancher les sondes du multimètre sur les bornes 87 et 30 respectivement, tel qu'illustré ci-dessous. Assurez-vous d'effectuer ce test avant de brancher les batteries au relais; les bornes 87 et 30 doivent être libres.

 

Relais - test n1

 

Lorsque le moteur est au repos, il ne devrait pas y avoir de contact entre 87 et 30. En position de mesure de résistance (W), le multimètre devrait donc donner la même lecture que lorsque les deux sondes ne touchent à rien: soit 'Open Line' (OL), ou une très grande résistance, du genre '999 MW'. 

Avec le moteur en marche, le contact devrait s'établir entre 87 et 30. Toujours en position de mesure de résistance (W), le multimètre devrait cette fois donner à peu près la même lecture que lorsque vous touchez les deux sondes ensemble. Vous devriez y lire une mesure de résistance très faible, du genre '0.2W'. 

Si votre multimètre est muni d'un mode de vérification de continuité et que vous savez comment l'utiliser, vous aurez compris que ce test devient encore plus simple. 

 

 

Test n°2: Contact avec l'alternateur.

 

Le but de ce test est de vérifier que le contact avec l'alternateur se fait bien et au bon moment. Pour ce faire, vous devez brancher la batterie principale au relais, mais pas la batterie auxiliaire. Avec le multimètre en position de mesure de voltage (V), branchez la sonde positive sur la borne 87 du relais et la sonde négative à la carrosserie du véhicule.

 

Relais - test n2

 

Lorsque le moteur est au repos, le multimètre devrait lire 0 volt. Avec le moteur en marche, le multimètre devrait indiquer à peu près 14 volts, ce qui correspond à la tension de sortie de l'alternateur. 

 

 

Option B: Nouveau relais parallèle au relais du frigo

 

Une variante de l'option décrite plus haut consiste à brancher le nouveau relais en parallèle sur les fils qui actionnent le relais Siemens existant.

 

Relais - option B

 

Pas grand différence avec l'option A. L'avantage c'est que le nouveau relais ne dépend pas du relais existant pour fonctionner. Personnellement j'ai quand même préféré l'option A à celle-ci car le branchement me semblait plus facile et moins intrusif à réaliser. 

 

 

Option C: Utilisation du relais existant (Siemens) seulement

 

Approche plus minimaliste. Ici, pas besoin d'acheter un nouveau relais; on kidnappe le relais existant et celui-ci devient le relais coupe-batterie.

 

Relais - option C

 

Cette solution est tout aussi valable. Au moment de faire mon installation, je préférais ne pas y aller aussi catégoriquement car je n'étais pas certain si le relais ne servait pas à autre chose qu'à couper l'alimentation du frigo. Considérant qu'un nouveau relais se vend $5 chez Canadian Tire, j'ai préféré la prudence en conservant le relais existant aussi intact que possible. 

 

 

Circuit complet avec boite à fusibles:

 

Il est avantageux d'inclure dans le compartiment de la batterie auxiliaire une petite boite à fusible qui servira de point de départ pour alimenter divers accessoires, autre que le frigo. La section [Lien vers boutique]accessoires[/] donne les détails pour brancher la radio, l'allume-cigarette, et les deux lampes de cabine sur la batterie auxiliaire. 

Voici donc le circuit complet final incluant la petite boite à fusible:

 

Circuit complet avec boite à fusibles

 

Le fusible de 30 ampères se trouve maintenant inclus dans la boite, ce qui contribue à réduire l'effet 'spaghetti' qui peut facilement s'installer dans le compartiment de la batterie auxiliaire.

 

Source: http://mononc.free.fr/[...]Relais.htm

 

Voir aussi:

  • Comment égaliser ses batteries avec un panneau solaire ?

© Regenebatt 2013