On a souvent besoin d'assembler des batteries en série pour augmenter la tension totale du bloc ou en parallèle pour augmenter l'intensité disponible.

Dans un cas comme dans l'autre il est impératif d'utiliser des éléments strictement identiques.   

On entend par identiques : même tension, même intensité, même marque et même date de fabrication.   

Autrement dit, il faut y penser dès la conception ; vouloir à posteriori rajouter des éléments sur un bloc existant ne peut être qu'une solution de dépannage ponctuelle mais en aucun cas une solution pérenne.   

Ne pas oublier non plus, dans un cas comme dans l'autre, de tenir compte des intensités mises en jeu pour la section des fils couplant les batteries.   

 

 

Montage série:

 

Il ne pose aucun problème particulier dans la mesure où les conditions ci-dessus sont respectées. D'ailleurs un accu de 12v n'est jamais qu'un bloc de 6 éléments de 2v réunis dans un même boîtier.

Toutes les consignes de tension (charge, floating, seuil bas etc..) se déduisent par simple multiplication de la valeur de base par le nombre d'éléments.   

 

Exemple: tension de floating 2.3v/élément:

  • 6 éléments = 13.8v 
  • 12 éléments = 27.6v 
  • 18 éléments = 41.4v 
  • 24 éléments = 55.2v
  • etc..

 

Pour la recharge, il y a deux solutions:

  • Soit on dispose du chargeur adapté à la tension du bloc de batteries que l'on utilise et il y a juste à vérifier que les consignes de tension sont correctement fixées. C'est de loin le plus simple .
  • Soit on ne dispose que d'un chargeur " 12 volts ". Dans ce cas, il faut:

- Démonter le bloc de batteries de façon à dissocier les blocs 12v les uns des autres. 
- Relier tous les blocs 12v en parallèle, c'est à dire tous les " + " ensembles et tous les " - " ensembles. 
- Les laisser reliés pendant quelques heures pour que les tensions s'équilibrent 
- Les recharger toujours reliés comme si il ne s'agissait que d'une seule batterie de 12v. 
- Les dissocier et reconstruire le bloc série.

 

Si on ne dispose pas d'un chargeur qui puisse recharger toutes les batteries en parallèle simultanément, on peut toujours les recharger séparément, il n'est alors pas nécessaire de les mettre en parallèle avant de les recharger mais il faudra le faire à la fin.

 

 

Montage parallèle:

 

Si l'on désire augmenter l'intensité disponible et que pour des raisons diverses (encombrement, poids, disponibilité) il n'existe pas de batterie toute faite (solution toujours préférable) correspondant à son besoin, il est toujours possible de coupler des batteries en parallèle.

Bien entendu, il faut aussi et toujours respecter les conditions préliminaires de l'introduction.

Moyennant quoi on peut coupler jusqu'à trois éléments en parallèle. Au-delà ,il faut utiser des systèmes actifs de couplage et c'est franchement l'usine à gaz !

Sachant qu'il existe des éléments de 2v 2000Ah, ça permet déjà de se construire de joli blocs !

Mais, c'est sur, deux batteries de 12v 85Ah en parallèle, c'est infiniment plus maniable et plus logeable qu'une seule de 160Ah ! Toutefois, à poids et encombrement identique, il vaut mieux choisir deux éléments de 6v 160ah en série.

 

Pour la recharge:

Pas de problème, les éléments son déjà équilibrés, il n'y a qu'a les recharger en respectant les consignes de tension.

 

 

Cas spécial des blocs série/parallèle:

 

Il est tout a fait concevable de vouloir par exemple un bloc 24v 40Ah constitué de 4 batteries 12v 20Ah.

Dans ce cas, il faut constituer deux bloc 24v 20Ah et les relier ensuite en parallèle.

 

Auteur: Pierre-Jacques
Source: www.ni-cd.net

© Regenebatt 2013